Mon café gourmand : verrines cappuccino, mini-crumble & madeleines au citron

Vous êtes de ceux qui hésitent toujours entre deux desserts à la carte ou un simple café au restaurant ? Le café gourmand est fait pour vous ! ;-) Il vous permet de tester plusieurs desserts en petites portions (miam miam !), tout en savourant votre café réconfortant de fin de repas. Le café gourmand est aussi une bonne solution lorsque vous recevez des invités pour le déjeuner, qui n’ont pas tous les mêmes goûts. Vous pourrez donc proposer par exemple un dessert au chocolat, un dessert aux fruits ou juste un petit biscuit moelleux… Ou les 3 pour les plus gourmands ! Découvrez mes idées de recettes faciles pour composer un délicieux café gourmand qui régalera tous vos convives. À vous de jouer !

Note : vous pouvez gagner du temps en réalisant ces préparations la veille.

 

LES MADELEINES AU CITRON

Préparation 30 min, cuisson 10 min, repos 6 h :

210 g de farine T45, 180 g de beurre demi-sel fondu + un peu de beurre pommade pour les moules, 150 g de sucre en poudre, 3 œufs entiers + 2 jaunes, les zestes râpés d’un citron bio + 2 c. à soupe de jus de citron, 1 c. à café d’extrait naturel de vanille, 5 g de levure chimique.

Pour le glaçage (facultatif) : 110 g de sucre glace, 30 g de jus de citron.

Ustensiles : un robot pâtissier ou un batteur électrique, une poche à douille (facultatif).

 

  1. Versez dans la cuve de votre robot les œufs entiers + les jaunes, le sucre en poudre, les zestes et le jus de citron, et l’extrait de vanille liquide. Fouettez pendant 5 à 10 min à vitesse rapide jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.
  2. Ajoutez le beurre fondu (pas trop chaud), mélangez, puis ajoutez la farine et la levure tamisées ensemble. Mélangez avec une spatule pour obtenir une pâte homogène.
  3. Laissez la pâte reposer 4 h à 1 nuit au frais. Graissez soigneusement les moules à madeleine avec du beurre pommade et réservez-les au frais aussi.
  4. Préchauffez votre four à 230°C avec une plaque à l’intérieur.
  5. Remplissez les moules bien froids avec la pâte à madeleines aux ¾ si possible à l’aide d’une poche à douille, ou à défaut, avec une petite cuillère (moins précis).
  6. Enfournez les moules à madeleines pendant 3 min sur la plaque bien chaude dans le four, puis baissez la température du four à 190°C, et laissez cuire 5 à 7 min de plus en surveillant la coloration. Lorsque les madeleines sont joliment dorées, sortez-les du four et démoulez-les. Laissez les madeleines refroidir avant d’appliquer le glaçage.
  7. Préparez le glaçage (facultatif) : préchauffez le four à 250°C. Dans un petit bol, fouettez le sucre glace avec le jus de citron. Nappez généreusement les madeleines de ce glaçage en tapotant pour retirer l’excédent, puis déposez-les sur une grille allant au four.
  8. Enfournez au milieu du four, puis éteignez immédiatement le four. Laissez les madeleines ainsi pendant 1 à 2 min (technique pour que le glaçage fige et soit bien brillant). Sortez les madeleines du four lorsque le glaçage ne colle plus aux doigts, et laissez tiédir sur une grille avant de déguster.

 


les verrines "cappuccino" choco-café & crème fouettée

Pour 6 à 10 petites verrines, préparation 20 min, cuisson 10 min, repos 3 h.

180 g de chocolat au lait pâtissier, 15 cl de lait entier, 15 cl de crème liquide entière, 3 jaunes d’œufs, 30 g de sucre, 1 belle c. à soupe de café moulu ou de café instantané.

La chantilly : 10 cl de crème liquide entière bien froide, 15 g de sucre glace, 1 pincée de vanille en poudre,
pour décorer : éclats de biscuits spéculoos ou grué de cacao.

Ustensiles : une maryse ou spatule souple, un thermomètre de pâtisserie (facultatif), poche à douille (facultatif).

 

  1. Commencez par hacher finement le chocolat au lait pâtissier. Déposez-le dans un saladier et réservez.
  2. Dans un autre bol, fouettez rapidement les jaunes d’œufs avec le sucre pour que le mélange blanchisse. Réservez.
  3. Dans une petite casserole, faites chauffer le lait avec la crème liquide et le café. Portez doucement à ébullition sur feu moyen.
  4. Lorsque le mélange est bouillant, versez-le en fouettant sur le mélange jaunes d’œufs/sucre. Puis reversez le tout dans la casserole et baissez le feu. Laissez cuire doucement pendant quelques minutes en mélangeant avec une cuillère en bois, jusqu’à ce que le mélange atteigne 82°C (vous pouvez vérifier avec un thermomètre à pâtisserie). Procédez comme pour une crème anglaise, le mélange ne doit pas bouillir et la crème est prête lorsqu’elle nappe la cuillère.
  5. Versez la moitié de cette crème anglaise au café sur le chocolat au lait haché. Mélangez rapidement en formant des petits cercles au centre du bol avec une spatule pour faire fondre le chocolat. Lorsque la ganache est lisse, ajoutez le reste de crème chaude, et recommencez à mélanger jusqu’à obtenir une crème au chocolat homogène.
  6. Versez cette crème choco-café dans les petites verrines de votre choix, puis réservez au frais 3 h minimum ou toute une nuit.
  7. Réservez la crème liquide au frais dans un saladier, ainsi que le fouet de votre batteur. Montez la crème liquide bien froide en chantilly ferme. À la fin, quand la chantilly est prise, ajoutez la vanille, le sucre glace, et continuez à fouetter un instant pour les incorporer.
  8. Déposez une petite montagne de crème chantilly sur chaque verrine, à l’aide d’une cuillère ou d’une poche à douille. Remettez au frais jusqu’au moment de servir. Pour décorer, vous pouvez saupoudrer les verrines cappuccino d’un peu de spéculoos émiettés ou de grué de cacao.

 


le mini-crumble à la compote de pommes maison

Pour 6 petites verrines, préparation 20 min, cuisson 30 min :

4-5 pommes à cuire (reinette, boskoop) lavées, épluchées et coupées en dés (500 g de chair), 5 cl d’eau, 1 sachet de sucre vanillé + 1 c. à café de miel (facultatif), 1 noix de beurre demi-sel, 1 pincée de cannelle ou de vanille en poudre.

Le crumble : 50 g de beurre demi-sel coupé en morceaux, 50 g de cassonade, 50 g de farine, 25 g de poudre d’amande, une poignée de fruits secs hachés (noisettes, amandes, noix…).

 

1. Préparez la compote. Faites dorer les dés de pomme dans une grande casserole avec un peu de beurre. Ajoutez le sucre vanillé et une belle pincée de l’épice de votre choix (cannelle ou vanille). Laissez cuire et dorer quelques instants en mélangeant.

2. Ajoutez 5 cl d’eau, couvrez la casserole, et laissez cuire 10 à 20 min à feu moyen en mélangeant de temps en temps.

3. Lorsque les pommes sont tendres, écrasez-les hors du feu à l’aide d’une fourchette ou d’un presse purée pour obtenir une compote rustique avec des morceaux (vous pouvez aussi mixer la compote si vous préférez une texture lisse).

4. Répartissez la compote dans les verrines de votre choix et laissez tiédir.

5. Pendant ce temps, préparez le crumble. Préchauffez votre four à 170°C.

6. Dans un saladier, mélangez du bout des doigts le beurre coupé en dés, la cassonade, la farine et la poudre d’amande afin d’obtenir des miettes de pâte grossières. Ajoutez quelques fruits secs de votre choix hachés (amandes, noisettes, noix…).

7. Lorsque la texture du crumble vous convient, répartissez-le sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pour 10 à 15 min en surveillant la coloration.

8. Laissez tiédir le crumble avant de le casser à nouveau (si besoin) en grossières miettes. Répartissez des miettes de crumble sur chaque verrine de compote. Servez tiède ou à température ambiante.

 

Note : si vous préparez cette recette à l’avance, conservez votre crumble cuit dans un tupperware à température ambiante pour préserver son croustillant, et réservez les compotes au frais. Garnissez les compotes de crumble juste au moment de servir.

 



Merci à la cristallerie-verrerie La Rochère (fondée en 1475 et labellisée entreprise du patrimoine vivant depuis 2009) pour les jolies verrines OUESSANT & FOLIES !

 

Depuis plus de 500 ans, entourés par les forêts flamboyantes de la Haute-Saône, la cristallerie-verrerie La Rochère travaille le verre de manière authentique et passionnée à Passavant-La-Rochère. Leur savoir-faire unique est hérité de siècles de transmission et de connaissance du verre. Chaque jour, ils ont à cœur de créer de nouvelles formes, de nouveaux motifs, de nouvelles techniques, pour approcher toujours d’un peu plus près la magie du verre, matière intemporelle et énigmatique, parfaitement écologique.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    LadyMilonguera (dimanche, 27 septembre 2020 22:08)

    Un bien joli petit dessert gourmand !