Gratin dauphinois

Attention, le vrai gratin dauphinois ne contient pas de fromage !! Sinon, il faudrait plutôt l’appeler gratin savoyard ;) Pour cette recette, prenez le temps de couper des tranches de pommes de terre les plus fines possible, avec une mandoline.

 

Pour 4 à 6 personnes, préparation 25 min, cuisson 1 h 30 : 1,2 à 1,5 kg de pommes de terre à gratin type monalisa, roseval ou charlotte, 50 cl de lait entier, 50 cl de crème fleurette, 1 gousse d’ail, beurre demi-sel, 1 pincée de noix de muscade râpée, sel et poivre du moulin.

Ustensile : mandoline.

 

  1. Préchauffez le four à 150°C.
  2. Lavez et épluchez les pommes de terre. Coupez les pommes de terre en tranches très fines avec une mandoline (n’oubliez pas la protection pour éviter de vous couper !)
    –> plus les tranches sont fines, plus la cuisson sera rapide et les pommes de terre fondantes. Ne rincez pas les tranches de pommes de terre une fois coupées.
  3. Préparez un grand plat à gratin frotté avec une gousse d’ail écrasée et beurré.
  4. Dans une grande casserole, faites chauffer le lait et la crème. Portez à ébullition, salez généreusement, poivrez, et ajoutez un peu de noix de muscade râpée. Plongez les pommes de terre dans ce mélange, et laissez cuire 10 min à frémissements (feu moyen) en mélangeant de temps en temps.
  5. Répartissez les tranches de pommes de terre dans le plat à gratin, recouvrez-les du mélange de crème et de lait chaud. Vous pouvez déposer des petites noisettes de beurre à la surface du gratin si vous le souhaitez.
  6. Enfournez pour 1h à 1h30 de cuisson à 150°C, en surveillant la coloration du gratin. Le gratin dauphinois est prêt lorsqu’il est bien doré, et lorsque les pommes de terre sont cuites et tendres. Testez la cuisson avec la lame d’un couteau : elle doit s’enfoncer dans la chair des pommes de terre sans résistance…
  7. C’est prêt ! À déguster immédiatement ou le lendemain ; c’est aussi bon réchauffé ! ;)

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0