Crème dessert au spéculoos

Ce qui rend cette petite crème irrésistible ? Son doux goût de spéculoos et bien sûr, son topping gourmand-croquant avec des biscuits écrasés !

 

Pour 4 personnes, préparation 15 min, cuisson 1h : 15 cl de crème liquide entière ou crème fleurette , 15 cl de lait, 2 jaunes d’œufs, 2 c. à soupe de pâte de spéculoos (au rayon confitures et pâtes à tartiner), 1 pincée de cannelle en poudre, 1 sachet de sucre vanillé, 1 c. à soupe de cassonade.
Pour servir (facultatif) : 4 c. à soupe de pâte de spéculoos, 4 biscuits spéculoos émiettés

  1. Préchauffez votre four à 110°C.
  2. Dans le bol d’un batteur, faites blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre vanillé et la cassonade quelques instants jusqu’à ce que le mélange mousse légèrement.
  3. Pendant ce temps dans une casserole, portez doucement à ébullition la crème, le lait, la cannelle et la crème de spéculoos, en mélangeant de temps en temps pour que la préparation n'accroche pas au fond.
  4. Versez progressivement la crème chaude sur les œufs, en continuant de fouetter.
  5. Filtrez et mixez si besoin pour obtenir une crème lisse et homogène. Versez cette préparation dans 4 ramequins allant au four.
  6. Le bain-marie : Faites chauffer une casserole d'eau bouillante. Déposez les ramequins dans un grand plat à gratin allant au four. Versez un fond d'eau chaude de quelques centimètres dans le plat, tout autour des ramequins.
  7. Enfournez pour 1h30 à 1h45 de cuisson environ. Surveillez : la crème doit être prise mais légèrement tremblotante.
  8. Laissez refroidir, puis réservez 4 h minimum au frais.
  9. La décoration (facultatif) : faites ramollir quelques secondes la pâte de spéculoos au micro-ondes ou dans une petite casserole. Versez en filet sur les crèmes, puis saupoudrez de biscuits écrasés. C’est prêt !

Variante crème dessert chocolat-noisette : remplacez la pâte de spéculoos par de la pâte à tartiner bio chocolat-noisettes, et ajoutez 1 c. à café de cacao en poudre amer à la casserole de crème-lait.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0